13 juin 2006

De l'ail dans l'huile d'olive...


Ou comment cuisiner à l'espagnol sans se fatiguer outre mesure.....

J'avais rapporté d'Espagne une petite bouteille d'huile d'olive qui contenait quelques gousses d'ail frites, et j'avais été impressionnée par le parfum puissant que dégageait cette huile.

Des courgettes revenues avec des oignons et une lichette d'huile à l'ail et la maison embaumait aussitôt.

Et aucun risque de se retrouver avec une gousse d'ail trop cuite et donc immangeable dans son assiette.

Quand la bouteille a été vide, j'ai attrapé ma bouteille d'huile d'olive carrefour à moitié pleine (je trouve son rapport qualité prix trés honorable), et j'y ai enfoncé (oui, faut pas choisir des gousses trop grosses, vu que les goulots de bouteilles d'huile ont tous des espèces de bec verseur trés étroits) une dizaine de gousses d'ail que j'avais faites frire doucement.

On peut également les mettre au four (th6) avec quelques càs d'huile.

Le lendemain, l'huile était déjà parfumée...

C'est aussi un délice dans les salades.

Cette huile parfumée à l'ail est à garder au frais et à consommer IMPERATIVEMENT le jour même ou le lendemain.

Maintenant, si vous tenez à garder votre huile quelques temps, vous suivez les conseils de Vincent ( http://conserves.blogspot.com/) :

On en fait une petite quantité (100ml), on fait chauffer la bouteille dans l'eau bouillante pendant 10 mn et on peut alors la garder 15 jours (au frigo).

Au bout des 15 jours, on refait bouillir 10 mn si on veut la garder encore 2 semaines et ainsi de suite.

On s'est également régalé avec trois gâteaux, dont j'ai trouvé les recettes sur des blogs :

Le gâteau à la salade de fruits, trés tendre, presque "mouillé", trés frais avec tous ces fruits, un petit goût de lait, de noisettes, de coco....

http://palaisdesdelices.canalblog.com/archives/2005/12/15/1113112.html

Le chocoflan : L'histoire de ces couches qui s'inversaient à la cuisson me fascinait, et je voulais voir ça...

J'avais mis un papier alu, la partie flan était au dessus et à la fin de la cuisson, j'enlève le papier, miracle !

C'était la partie chocolat qui apparaissait !

Bon, physiquement ça doit s'expliquer, le flan doit être plus lourd que le gâteau au chocolat, mais le fait que les deux parties se traversent sans se mélanger, c'est fort quand même, non????

Enfin, bref, l'association avec le flan au caramel est une bonne idée car elle allège le côté chocolaté plus dense....

http://saveursmexicaines.blogspot.com/2005/11/le-gateau-impossible.html

Et enfin, pour terminer en beauté, mon préféré malgré sa simplicité : le far au beurre salé....

J'avais déjà fait et goûté plusieurs fars, la plupart aux pruneaux ou aux raisins.

Ils étaient bons, sans plus.

Mais celui-ci est exceptionnel : moelleux, sucré, avec un petit goût caramélisé et salé en même temps, à se damner.....

J'étais un peu inquiète en mettant les 130 gr de beurre salé sur le dessus, ça couvrait entièrement la pâte ! Puis le beurre a fondu, les bords ont gonflé et ont concentré le beurre vers le centre...

Je me suis dit " ça va cramer tout ce beurre", donc j'ai couvert et je suis allée voir ailleurs.

Une heure plus tard, je sors le far du four, le beurre a disparu...

Aie, il a traversé le gâteau, je vais me retrouver avec un far salé, hum, hum.

Je coupe une part, c'est archi mou, ça dégouline presque, c'est brûlant en plus : salé et même pas cuit, nous voilà bien.

Je décide de le laisser refroidir, je vais chercher conseil et réconfort sur le forum de marmiton (où on m'assure du côté de la Bretagne que c'est normal et que ça va s'arranger, bon, soit), puis je reviens couper une part tiède.

C'est déjà plus ferme !

Je goûte...................

C'est un délice, fondant et sucré, puis croustillant et salé, et ainsi de suite jusqu'à la dernière bouchée....ce qui donne immédiatement envie de renouveller l'expérience !

http://aturtleinakitchen.blogspot.com/2006/05/far-breton-version-tit-attitude.html

15 commentaires:

Alhya a dit…

t'es tombée sous le charme toi aussi de ce far!!! décidément et une de plus!!! je suis trop contente que tu aies suivi ma recette et que tu l'aies apprécié!!merci ;-)) je rougis!
et je note le coup du flan chocolat qui s'inverse, ça m'intrigue aussi!!

julie a dit…

Bonne idée que cette huile à l'ail, car on associe de toute façon souvent les deuxdans la cuisine!

Et tous ces beaux gâteaux, super, vous avez dû vous régaler.

Marmitedecathy a dit…

Tu es décidément trop forte ! Moi quand j'ai essayé de faire le gâteau de Laurange, ça a donné çà : http://lamarmitedecathy.canalblog.com/archives/2006/02/17/1383573.html
tu me donnes envie de recommencer !
PS pa mal le coup de l'huile à l'ail, je le ferai

tatyval71 a dit…

je veux bien essayer ton huile d'olive à l'ail frit, car c'est vrai que direct dans mes plats mon ail brûle souvent.

Cerise a dit…

Cathy : Ha, c'est le même gâteau, j'avais pas reconnu ;-))
Mais bon, tu as mesuré les risques que tu prenais en changeant les 3/4 de la recette....
Moi, j'ai juste zappé le bain-marie !
Alhya : Ha ben, avec un far pareil, tu vas charmer plus d'une gourmande, c'est moi qui te le dis !

Lali a dit…

le gâteau inversé m'intrigue beaucoup!! Il a l'air terrible en plus. Le far aussi.
Et je vais essayer le truc de l'ail, tu la fais frire dans de l'huile d'olive j'imagine??

MarieT a dit…

J'aime beaucoup cette idée de mettre de l'ail dans une bouteille d'huile d'olive. D'autre part, ta façon de raconter le far m'a vraiment donné envie d'essayer cette recette !

Cerise a dit…

Oui, Lali, j'ai fait frire l'ail dans de l'huile d'olive, mais je n'ai pas gardé l'huile de friture (je craignais qu'elle soit plus ou moins altérée aprés la cuisson), j'ai juste récupéré les gousses...

Thalie a dit…

ouhlala ça fait beaucoup de délices d'un coup..
tous à tester en plus... je n'ai déjà plus le temps de visiter les blogs collègues et de publier mes billets mais si vous ne cessez de faire de si belles choses, que vais-je devenir ?....

Adriano a dit…

Il faut absolument que j'essaie le "pastel imposible" que j'ai également vu chez Laurange... Le tien a l'air top vraiment!

Hélène a dit…

C'est très appétissant, et l'huile à l'ail, bonne idée.

Laurange a dit…

il est beau ton chocoflan !

Vincent le canneux a dit…

Bonjour,

Je veux pas me mêler de ce qui me regarde pas, mais vous prenez des risques très sérieux avec votre ail dans l'huile.

Je vous recommande de rechercher "ail dans l'huile botulisme" (sans les guillemets) sur votre moteur de recherche favori.

Les conserves, c'est ma spécialité. Vous trouverez plein d'information sur le sujet dans mes FAQ.

Voilà, je nous agace plus, faites comme il vous semble.

Cerise a dit…

Merci pour tes recommandations, Vincent, j'ajoute une rectification pour que l'huile soit consommée le jour même ou le lendemain.

veronica a dit…

le miracle du gateau choco-flan m'intrigue a mettre au menu pour demain jour ferie ..ideal pour faire de la physique gourmande et marrante...