08 avril 2018

Fleischschnaka



Ou escargots de pâte à nouille farcis de viande à pot au feu..

D'après la recette du blog Beau à la louche.

Il faut avoir fait un pot au feu la veille et avoir de beaux restes.
Ou alors cuisiner un pot au feu spécialement pour faire des fleischschnaka, en 1h30 à la cocotte minute...

- Pour 300 gr de viande à pot au feu (hautes ou basses côtes, donc avec un bon os, ce dernier ne comptant pas dans les 300 gr)
- 1 oignon
- 2 navets
- 2 carottes
- 1 poireau
- 2 gousses d'ail
- bouquet garni
- grains de poivre, genièvre, girofle
- sel, muscade

Faire revenir la viande dans un peu d'huile dans une cocotte minute, couvrir d'eau, porter à ébullition, écumer, ajouter le reste des ingrédients, remettre de l'eau à niveau (ne pas dépasser les 2/3), fermer la cocotte, laisser cuire 1h30 au moins.

Pour la pâte à nouilles :

- 300 gr de farine
- 150 gr de semoule fine
- 4 oeufs
- 60 ml d'eau
- sel

Mélanger, faire une boule, la séparer en deux, laisser reposer une heure minimum.

Égoutter le pot au feu (garder le bouillon !)

Faire cuire 2 échalotes émincées dans un peu de matière grasse.

Mettre dans le robot : la viande débarrassée du gras, 1 navet, 1 demi carotte, le blanc de poireau.

Puis ajouter 1 œuf, 15 gr de chapelure, les échalotes cuites, sel, poivre, piment d'espelette.

Étaler la première boule de pâte à nouille en rectangle (bien fariner, ça colle), déposer la moitié de la farce, laisser 2 cm sur les bords.



Rouler assez serré et faire un long boudin, direction le congélateur le temps de faire le deuxième.



Couper de larges tranches, les faire revenir dans du beurre et de l'huile, quelques minutes de chaque côté à feu moyen.



Ajouter du bouillon (160 ml) et du vin blanc (40 ml) et faire cuire 6 minutes de chaque côté.
Les escargots vont absorber presque tout le liquide en cuisant.
Faire la même chose pour la deuxième fournée.




Servir avec une salade ou dans un fond de bouillon avec les légumes restants du pot au feu (c'est ce que j'ai fait).


25 février 2018

Fondant baulois



D'après la recette de Bernard.

Très simple à faire, très fondant, bien chocolaté, peu sucré, légèrement salé, enfin miam quoi ;-)

Prévoir 2 heures de repos et il est encore meilleur le lendemain.


- 115 gr de chocolat à 70%
- 140 gr de beurre salé
- 110 gr de cassonade
- 45 gr de Rapadura
- 160 gr d’œufs
- 20 gr de farine



Il faut impérativement un moule avec le fond qui s'enlève (j'ai utilisé mon moule à charnières de 18 cm pour cheesecake).

Faire fondre le chocolat avec le beurre.

Mélanger les œufs et les sucres pendant 8 mn au robot (plus de sucre apparent et préparation qui devient plus claire).

Ajouter la farine, remuer juste assez pour la mélanger au reste.

Ajouter le mélange choco-beurre.

Disposer au fond du moule un papier cuisson rond, huiler très légèrement le tour (sopalin à peine imbibé d'huile pour moi).

Verser la pâte dans le moule, tapoter un peu et laisser reposer 2 heures (et oui).

Allumer le four à 125° chaleur tournante, enfourner pour 40 minutes.

Laisser refroidir complètement.
Même s'il sera meilleur demain, il faut le goûter maintenant !

Ne pas zapper le Rapadura (ou autre sucre complet) qui va donner un petit goût caramélisé à l'ensemble.

Ne pas utiliser de moule plus grand sous peine d'obtenir une galette trop cuite ou alors doubler les proportions....












23 janvier 2018

Panna cotta café coulis carambar






Pour 6 verrines

- 600 ml crème fleurette
- 2 feuilles de gélatine
- 1 bonne càc de café lyophilisé
- 40 gr de sucre

 Pour le coulis

- 100 ml de crème liquide
- 20 carambars


Faire tremper la gélatine dans l'eau froide.

Réchauffer la crème, ajouter sucre et café puis la gélatine essorée, bien remuer.

Verser dans verrines, faire prendre quelques heures au frigo.

Faire fondre les carambars dans la crème, verser sur panna bien prise (sinon tout se mélange).

Servir bien frais.