12 avril 2007

La Mouna de Pâques

.









Une tradition chez les pieds noirs et des centaines de recettes...


J'en ai bien sûr essayé plusieurs mais aucune de mes mounas, d'aprés mon père, ne ressemble à celle qu'il mangeait dans son enfance en Algérie.

A moins que ce ne soit un peu comme une madeleine, impossible de retrouver le plaisir d'une dégustation que l'on a connue étant enfant?

Celà dit, cette mouna a tout pour plaire, parfumée, bien compacte (assez estouffadou comme on dit par chez nous), à consommer de préférence trempée dans le café au lait....ou accompagnée de chocolat de pâques!



Pour une grosse mouna :


Levain :


- 50 gr farine + 20 gr levure boulangerie diluée dans un peu d'eau + 1 càs sucre


Mélanger et laisser doubler de volume.


Dans la map, ou à la main si vous ne manquez pas de muscles :


- le levain

- 2 oeufs

- 25 gr de beurre fondu

- 1/3 de verre d'huile (environ 75 ml)

- 1/2 verre d'eau (environ 90-100ml)

- 450 gr de farine

- 200 gr de sucre

- 3 càs d'arôme orange (ou le zeste de 3 oranges) + 4 càs d'eau de fleur d'oranger


Je mets le programme "pâte".

Puis je laisse reposer la nuit entière dans la map.

Le lendemain, je sors le pâton, je fais sortir l'air, je forme une grosse boule sur la plaque du four.

Repos 1h.

Four th 5.

Une incision en croix, du jaune d'oeuf, de grains de sucre ou, plus traditionnel mais plus risqué, du sucre en morceau cassé au marteau.

Et on enfourne pour 35 à 45 mn.

J'enfourne alors que le four est à peine chaud, ça permet à la mouna de continuer à lever en douceur et j'ajuste le temps de cuisson si je vois qu'elle n'est pas assez dorée.




13 commentaires:

soso a dit…

Elle est bien jolie ta mouna !! je t'invite à voir mon billet d'avant hier sur les mounas, fille de pieds-noirs aussi ;-) , peut-être que la recette de ma grand-mère plaira à ton papa !!

Patricia a dit…

Ta mouna est très jolie! BRAVO

Hélène (Cannes) a dit…

Je crois qu'il est très difficile de retrouver les goûts de son enfance ! mais comme je ne mangeais pas de mouna à Paris, je prends ta recette, que j'essaierai très vite.
Bises
Hélène

Fabienne a dit…

Elle est sublime cette mouna, j'en ai déjà fait une, c'est tant exquis !

Sonia M la cuisine a dit…

J'aime ne serait-ce que le nom "Mouna" tant il évoque pour moi aussi des moments joyeux de mon enfance avec mes parents, pieds-noirs également. Elle est très belle et le goût unique de la mouna est à confier entre toutes les bouches.

vanessa a dit…

ma mère nous en achetait tous les dimanches sur le marché à Gardanne quand nous étions petits...

confituremaison a dit…

Je ne connaissais pas la Mouna. J'ai tres envie d'essayer, une occasion de boulanger, je ne passe pas a cote! Je pensais que tu etais canadienne. Une adresse s'affiche au Canada sur ton message chez moi??!! Peu importe...A bientot!

Anonyme a dit…

ALors moi je ne connaissais pas la mouna mais elle me plait bien. Je vais essayer.
Céline
www.cuisinedusud.fr

Anonyme a dit…

Dis moi cerise tu as une adresse mail où je puisse te contacter ?
Céline
www.cuisinedusud.fr

lory a dit…

Comme elle est belle ta mouna!

cocotte a dit…

ça regonfle le moral des recettes comme ça!!

Minie a dit…

En cherchant la recette de La Mouna, j'arrive chez toi, merci pour ce partage. Moi aussi je suis fille, petite-fille et pieds noirs moi-même. Tu as un bien joli blog. Bravo; Bises

Anonyme a dit…

moi aussi je cherche la veritable recette de la "mouna" je suis fille de boulanger et je me souviens de ces deliçieuse que l'on vendait j'etais alors enfant ensuite mon pere est decede et il n'a pas laisse toutes ses recettes cela me rend bien triste car je ne trouve pas la vraie recette je sais que cela est une brioche avec des proportions que je ne trouve pas domage