09 janvier 2006

Avec de l'huile d'olive et du bon vin blanc....



On peut faire des gimblettes, des biscuits italiens en forme de petits boudins , que les nourrices du centre de l'Italie, en un temps certes reculé, offraient aux parents des enfants qui venaient régler leur salaire.


Une coutume à remettre à l'ordre du jour...qui sait si une bonne fournée de biscuits tout juste sortis du four ne ferait pas mieux passer la somme conséquente que vous devez débourser tous les mois pour faire garder poussin???


Four à 180°.
Versez 125ml de vin blanc, 125 ml d'huile d'olive, 80 gr de sucre ou de miel, 1/2 sachet de levure chimique dans un saladier.
Ajoutez peu à peu 250 gr de farine, de façon à obtenir une pâte moelleuse.
Façonnez de petits boudins mais assez épais, les poser sur une plaque, saupoudrez d'un peu de sucre et au four 15 à 20mn.
Laisser refroidir avant de déguster...






Veillez à choisir un bon vin blanc fraîchement débouchonné (il m'est arrivé d'utiliser un reste de vin qui trainait là depuis un moment et les biscuits étaient bien moins parfumés).

J'ai aussi fait la recette avec un sachet de levure entier (un moment d'égarement), et les biscuits étaient encore plus tendres, presque moelleux, à vous de voir...

J'ai testé la recette plusieurs fois avec du sucre mais pas encore avec le miel.

Les biscuits durcissent un peu en refroidissant, donc ne pas les faire trop cuire, ils doivent être à peine dorés à la sortie du four.

En Italie, on les déguste, parait-il ,en les trempant dans le reste du vin blanc (et on finit sans doute le verre ensuite, à la bonne votre).


2 commentaires:

Anonyme a dit…

Mmmm, on dirait des canistrellis, j'adore ça ! Merci pour cette recette Cerise !
Hélène

lili a dit…

Je ne connais que les gimblettes de la chanson de Dame Tartine et j'ai toujours eu envie d'en faire, alors merci pour la recette même si Dona Tartina n'a peut-être pas la même ;o)

Je crois que j'ai une bouteille entamée qui traîne, que faire? la boire et en déboucher une autre, c'est bien ça?

Han, quel sacerdoce, la cuisine.