11 janvier 2006

Mes biscuits préférés





sont...les cookies!
.


Bien sûr suivis de trés prés par ses concurrents sur une longue liste, mais je pense qu'il n'y a rien de meilleur que ce bicuit tiède, croustillant dehors, moelleux à l'intérieur, incrusté de grosses pépites de chocolat noir fondu et de petits éclats de noisettes grillées ....




Cookies


Pour 25 biscuits environ


115g beurre salé mou
115 gr cassonade
150 gr farine
1 oeuf
1 cc levure chimique
75 gr flocons avoine
1 cc vanille liquide (pas indispensable)

100 à 200 gr de chocolat (noir ou lait ou blanc ou les trois) coupé en gros morceaux au couteau bien aiguisé ou pépites toutes prêtes achetées au rayon "j'ai pas de temps à perdre" de votre supermarché.

50 à 100 gr de noisettes grillées (quelques minutes à four chaud puis épluchées)en petits morceaux ou mélange praliné tout prêt (même fournisseur que précedement)

Facultatif, mais intéressant : caramels mous ou michokos découpés en petits cubes ( diminuer alors la quantité de chocolat….ou pas ! )



Four th 6-7 (190°)

Mélanger beurre + sucre, puis œuf, vanille, farine, levure, flocons, noisettes, chocolat.
Le mélange est alors trés dense, surtout si vous avez choisi, en gourmande qui s'assume, de mettre les quantités maximales autorisées de chocolat et de noisettes...

Déposer sur une plaque anti-adhésive des petits tas (tous de la même taille, sinon les petits vont cuire plus vite que les gros) prélevés avec une cuillère à café, assez espacés les uns des autres car ils vont s’étaler.
Il faudra donc plusieurs fournées ou plusieurs étages de plaques pour cuire tous les biscuits...

Faire cuire de 10 mn (moelleux) à 12 mn (plus croustillants).
Ils doivent être juste dorés.

Les laisser refroidir quelques minutes avant de les décoller à la spatule car ils sont encore tendres et vont durcir en refroidissant.

Les manger tièdes, quand les pépites de chocolat sont encore fondues…..

En garder quelques-uns pour les déguster froids et plus croquants (si, si, c'est possible, suffit d'en planquer deux ou trois dés la sortie du four).
"Ha, mais c'est quoi ce truc informe et tout moisi caché derrière la bouteille de gaz???"
Je plaisante, une fan de cookies n'oublie jamais où elle a dissimulé ses munitions, elle en rêve même la nuit et va vérifier qu'ils n'ont pas été indélicatement mordus.



Pourquoi se fatiguer à faire des pépites au couteau au risque de se trancher le pouce de la main gauche (ce qui est, entre nous soit dit, un moindre mal ) ? Parce que celles qui sont vendues toutes prêtes sont définitivement trop petites....

Idem pour les noisettes. Le praliné est trés pratique et j'en ai toujours un paquet en cas d'urgence (!) mais les noisettes grillées au four et épluchées à la main sont plus grosses et plus parfumées (je les casse quand même en deux avec un marteau).

En ce qui concerne les petits cubes de caramel, un seul suffit par biscuit (c'est comme un petit chewing-gum...et s'il y en a trop, on perd son temps à mastiquer). Le placer si possible bien au centre sinon il fond, coule, grille et fixe pour longtemps le biscuit à la plaque de cuisson.

Le beurre salé est indispensable, mais j'ai déjà utilisé en désespoir de cause du beurre doux avec une demi cuillère à café de sel fin. Il doit être à peine mou et surtout pas fondu, sous peine de voir les cookies se liquéfier dés les premières minutes de cuisson (oui, j'ai testé, mais ce n'était pas volontaire, hein).

J'ai utilisé les trois chocolats et je préfère mettre uniquement du chocolat noir. Je trouve que le chocolat au lait n'a pas assez de caractère pour mériter sa place dans ces biscuits et le blanc a la manie de foncer à la cuisson, ce qui n'est pas du plus bel effet, mais ce n'est que mon avis d'adoratrice invétérée de chocolat noir.....Mes filles adorent les biscuits aux trois chocolats.

Faire trés attention au temps de cuisson qui peut varier suivant votre four, le mieux est de rester assise devant et de surveiller ( mais bien sûr, c'est plus captivant que la télé..) : les cookies trop cuits sont durs, cassants et beaucoup moins bons.

Si on préfère les gros cookies, on utilise alors une cuillère à soupe pour faire les tas, ou une louche. On peut aussi faire un cookie géant qui fait la largeur de la plaque. ça m'est arrivé une fois, mais c'était parce que je n'avais pas assez espacé les tas qui s'étaient alors rejoints en cuisant...

J'ai aussi fait cette recette avec des airelles séchées (cranberries) à la place du chocolat et des noisettes, c'est délicieux et original.

Bonne dégustation.

1 commentaire:

édith a dit…

ils sont vraiment beaux ces cookies, je vais me lancer sous peu, j'ai des fans à la maison...