29 mars 2006

Des oeufs de méduse...

.




Ou perles du japon.....

Mais je préfère oeufs de méduse et vous saurez pourquoi à la fin de l'article.

Je ne connaissais pas du tout ce produit, et puis j’ai découvert sur le blog de Gloria


http://lacuillerenbois.canalblog.com/archives/2006/03/18/1510423.html


Que l’on s’en servait pour enrichir des potages et aussi dans les desserts, un peu comme du riz au lait….

J’ouvre le paquet, et montre les petites billes blanches à mes filles en leur demandant (séparément, ben, oui, c'est du sérieux) ce que c’est.
J’ai eu les trois mêmes réponses : « des granules » (homéopathiques, cela va sans dire, et oui, elles sont de ferventes consommatrices…).
Sans s'étonner une minute, ni se poser la question : mais pourquoi maman a-t-elle vidé tous les tubes de granules dans une boite en carton rangée dans le placard à provision ?
Faut croire que plus rien ne les surprend venant de ma part et concernant la cuisine....

J’ai donc voulu les faire cuire dans de l’eau afin de bien les observer et de voir ensuite ce que je pouvais en faire.

Après 15mn de cuisson, je verse le tout dans la passoire.

Rien ne coule dessous.

L’eau s’est transformée en une masse visqueuse qui refuse de s’écouler par les petits trous.

Ou alors les oeufs ont éclo et me voilà bien avancée avec une méduse cuite....



Bon, je rince à l’eau chaude et commence à percevoir les perles transparentes.

C’est pas très ragoûtant une quenelle d'oeufs de méduse mais vraiment très joli quand on les étale sur une assiette.



Ma benjamine qui passait par là, et qui est, contrairement à ses sœurs, assez téméraire pour goûter tout ce qui est nouveau, commence par mettre son doigt dedans et rouspète car les petites billes ne veulent plus s’en décoller …. Puis attrape une cuillère, la trempe dans ma gelée et l’enfourne avant que j’ai pu faire un geste.



Et là, son visage grimace et devient vert pomme. Elle avale quand même et m’annonce :
« C’est gluant ce truc !!! J’en veux plus !! ».



Bon, je ne peux pas faire moins que goûter la mixture à mon tour : c’est effectivement gluant et n’a absolument aucun goût….

J’aurais pourtant beaucoup aimé pouvoir les utiliser pour le côté esthétique.
Apparemment, les cuisiniers les utilisent pour égayer (et lier) un peu leurs coulis ou leurs sauces sucrées, mais c’est tout.

Je pourrais les servir à l’apéro, sur des toasts, en expliquant que ce sont des œufs de méduses, donc très rares et trés chers….
Ou alors m’en servir pour coller la nouvelle tapisserie du salon….

En attendant de trouver une idée pour les sublimer, je remercie néanmoins Gloria pour avoir susciter ma curiosité et permis d’utiliser un litre de déboucheur dans mon évier après avoir récurer ma casserole…. ;-)

16 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est le fin du fin dans un potage, au fin fond du sud-ouest. et .... j'en ai horreur. En découvrant ton post, je pensais que tu avais réussi à décrypter la recette de notre célèbre cuisinier espagnol qui réalise des perles de melon entre autres qui me font rêver

cocotte en chocolat a dit…

C'est à base de manioc, non ? En tous cas ça ressemble beaucoup à du tapioca, et ça, cuit dans du lait sucré et aromatisé comme on veut (vanille, fleur d'oranger...) c'est un régal ! Une douceur d'enfance que je me prépare encore avec plaisir de temps en temps !

Mitsuko a dit…

Ooooh, du tapioca! Ma grand-mère en mettait toujours dans la soupe aux tomates... *Snif**larme nostalgique*

CoinCoin a dit…

Tu m'as bien fait rire.

Anonyme a dit…

Hi hi, cuit dans du lait de coco avec un peu de sucre, et des rondelles de banane coupées dedans au dernie moment ça fait un très bon dessert asiatique ;-)
Hélène

Papilles et Pupilles a dit…

C'est vrai que dans le Sud ouest, on en utilise. La soupe aux perles du Japon, le must;))
Oui c'est du Tapioca. et je pense que tu en as mis beaucoup trop :)

J'en mettais dans la soupe des enfants bébés comme un peu la floraline. L'avantage du tapioca c'est qu'il ne contient pas de gluten.

Et au niveau gustatif, cela n'a que très peu de goût je trouve.

Gracianne a dit…

Je deteste ca, mais ta premiere photo est magnifique.

Mimosa a dit…

je ne connais pas mais je ne sais pas pourquoi..non vraiment pas...j'ai pas trop envie d'essayer!

Linou a dit…

c'est bien soeurette, teste, moi qui lorgne toujours sur les trucs que je ne connais pas au supermarché, je vais m'abstenir sur ces machins là...

texmex a dit…

Je mangeais du tapioca dans un super dessert dan les restaurants chinois de Londres. J'adorais du style lait de coco, sucre et autre. delicieux. Mais c'est vrai qu'en soi, ca n'a pas grand choise pour soi le tapioca...

lili a dit…

Mais si, c'est bon! Il faut cuire tes yeux de méduse dans quelque chose qui a du goût et de la couleur. Cuit dans du jus de fruits de la passion, par exemple, ils deviennent orange et on dirait des oeufs de saumon. C'est un dessert brésilien, j'en ai fait il y a pas longtemps avec un sachet qui contenait une préparation de fruits de la passion en poudre.
Pour des blagues de 1er avril, ce sera parfait : un dessert avec un look de hors d'oeuvre. On doit pouvoir bricoler des faux makis, avec un riz au lait de coco. Pour une fausse algue autour, hum, je ne sais pas, y a qu'à rouler dans des graines de sésame grillées.
Il y a bien des gens qui mangent du tofu, lequel n'a aucun goût non plus. Pourquoi pas les perles du Japon (tapioca pour les intimes)?

Anonyme a dit…

J'aime beaucoup le nom de ces perles et je les trouve trés jolies, quant à en manger non, merci!! il faudrait comme tu dis les ajouter en déco sur l'assiette.

Anonyme a dit…

J'aime beaucoup le nom de ces perles et je les trouve trés jolies, quant à en manger non, merci!! il faudrait comme tu dis les ajouter en déco sur l'assiette.Nanou.

Marmitedecathy a dit…

Moi j'en ai acheté des verts parfumés au pandan au magasin asiatique je voulais faire un dessert avec, mais tu me fais peur !

Auré a dit…

Je ne connais pas et j'aurai bien pu croire qu'il s'agissait d'oeufs de méduse!!!!

La Cuiller En Bois a dit…

Je suis ravie d'avoir éveiller ta curiosité.
C'est vrai qu'à la base, cela n'a pas de goût et a un aspect bizarre.
Je n'ai jamais trop apprécié le tapioca étant jeune (petite, je ne connaissais pas le terme de : perle du japon, dans la mesure où nous habitions en région parisienne)
Et c'est vrai aussi que dans le Sud-Ouest ces perles ont eu leur heure de gloire. D'ailleurs il y en avait en potage lors de mon mariage c'est dire !

Je n'en fais qu'à Mathéo pour lui diversifier les goûts. Mais je vais peut-être tenter les versions sucrés proposées !

PS : j'en déduis que tu as 3 filles ? Bienvenue au club ;-)