04 mars 2006

Mais quoi faire avec mes 6 oeufs (blancs et jaunes) ?

.




Et oui, c'est bien le problème que posent certaines recettes..
On a besoin de jaunes d'oeufs, mais pas des blancs ou inversement (mais c'est plus rare).
Voici donc deux recettes qui permettent d'utiliser d'abord 6 jaunes puis, le lendemain ou le surlendemain ( oui, on ne fait quand même pas deux gâteaux le même jour, parce que oui, d'accord, on a le temps mais ensuite, il faut les manger...), les 6 blancs.
Et profitez-en bien parce que d'ici un ou deux ans, vu qu'on aura bêtement supprimé toutes nos poules, yaura plus un oeuf sur le marché ;-)
et il faudra les importer d'Asie.



Gâteau breton à la confiture (marmiton)


- 500 gr de farine
- 250 gr de beurre salé mou
- 200 gr de sucre en poudre
- 6 jaunes d'oeufs
- un pot de confiture (framboises, ou mûres, ou abricots....)

Four th7

Mélanger farine + sucre.
Ajouter les jaunes, puis le beurre mou.
Cela donne une pâte sablée qu'il faut finir de mélanger à la main.
Etaler la moitié de la pâte au fond du moule (à manqué), en appuyant bien pour qu'il y ait la même épaisseur partout, et en remontant un peu sur les bords.
Garnir d'une bonne couche de confiture (j'ai mis presque tout le pot).

Alors arrive l'étape la plus compliquée.
Plus question d'étaler la pâte directement sur la confiture sous peine de catastrophe.
Donc on étale sur la table (oui, c'est dur) et on recouvre le tout avec notre abaisse bien ronde, enfin parfaite quoi....
Personnellement, je l'ai fait en plusieurs fois, et j'ai réussi à grand peine à souder les morceaux en appuyant doucement sans provoquer de débordement.

Mettre au four pour une heure.
Surveiller car il faut parfois mettre de l'alu pour ne pas que le dessus soit trop cuit.
Attendre qu'il soit refroidi pour le démouler sinon il risque de se casser.

Ce gâteau se déguste froid, plutôt pour le thé que pour le dessert.
Il est trés lourd, trés compact, bien beurré,enfin trés bon quoi.
La pâte sablée s'accorde à merveille avec la confiture.
Il est aussi assez difficile à couper car ça fait de grosses miettes et la confiture coule un peu (se munir d'un bon couteau pointu et solide).
Attention à ne pas faire trop cuire sous peine d'obtenir un bloc de béton.

J'ai fait un gros gâteau à la framboise ( 5/5) et deux petits (dans des moules à tartelettes), un à la groseille (gelée trop liquide qui coule pendant la cuisson, 4/5) et un à la myrtille (5/5 aussi).





Gâteau caramélisé aux blancs d'oeufs (marmiton)

- 6 blancs d'oeufs

- 150 gr de farine

- 150 de beurre fondu et refroidi

- 200 gr de sucre poudre

- un parfum (vanille ou citron ou orange...)

Four th7

Monter les blancs en neige bien ferme.

Ajouter progressivement la farine, le sucre, le beurre fondu, le parfum.

Mettre dans un moule beurré et enfourner pour 20mn.

Attendre quelques minutes, puis démouler le gâteau (le laisser à l'envers).

Le déposer sur une plaque, le saupoudrer d'une bonne couche de sucre et le passer sous le grill pour caraméliser.

Il est plus facile de faire les parts tant que le caramel n'est pas encore trop solidifié....

Ce gâteau est trés moelleux, surtout le jour même.

Il a un goût prononcé d'oeufs, mais ce n'est pas désagréable.

Le contraste avec le croquant du caramel est trés plaisant.

J'ai rajouté le parfum qui n'est pas dans la recette originale car j'ai trouvé que cela manquait un peu.

Il doit aussi être fameux sans le caramel et avec un fourrage.

2 commentaires:

Yasser Rahman a dit…

I cant read french very well, but the pictures look very very delicious :P

yummy! Mummy! Im hungry :/

mary a dit…

2 délicieuses recettes de gâteaux ou comment joindre l'utile à l'agréable !!

Une question qui revient , elle aussi, assez régulièrement sur le forum Marmiton !

Merci Cerise !